Chandoiseau Hier et Aujourd'hui

Construction du XVème siècle, le manoir se présente comme un quadrilatère accosté de deux tours. Celle située à l’angle Sud-Ouest, de plan circulaire, est couronnée d’une ligne de consoles, restes d’anciens mâchicoulis restaurés ainsi que le chemin de ronde en 2018.

 

Les trois niveaux inférieurs sont percés d’une baie moulurée éclairant des petites chambres à caractère privé. Les latrines, accolées à cette tour, ont été reconstituées en 2011 et le bâtiment en prolongement du logis a été reconstruit en 2016.

 

L’autre tour hexagonale, est placée au tiers de la façade orientale. Elle contient un escalier à vis qui dessert tous les étages. L’accès à cette tour se fait par une porte richement ornée. Ce décor se compose de deux arcs en accolade surmontés de choux et d’un fleuron central ; ils sont encadrés d’un motif de candélabres. L’édifice comporte trois niveaux.

 

Côté cour, au rez-de-chaussée s’ouvrent de larges fenêtres à meneaux, alors qu’à l’opposé, il ne présentait originellement que de petites ouvertures carrées. La plupart de ces baies ont été remaniées. Le mode d’éclairage du premier étage détermine sa fonction d’espace noble. Il présente à l’est comme à l’ouest, des fenêtres à meneaux de tailles variées.

 

Lion.jpg
Plan cadastre Napoleon

Cadastre Napoléonien (1842)

Le dernier étage, sous comble, est éclairé par des lucarnes à fronton triangulaire. Elles reprennent la disposition des ouvertures inférieures. Chant d’Oiseau possède un décor architectural discret concentré sur les culots de retombée des arcs. Ils s’ornent de motifs, végétaux ou animaux. Les deux pignons conservent les traces d’éléments disparus. L’ensemble de la construction est édifié en grand appareil assisé et réglé.

Enfin au nord subsiste une imposante fuie (colombier) réaménagée en servitude. Aujourd'hui diminué en hauteur, il était estimé contenir 2000 boulins (à un boulin correspondrait un demi-hectare).

trudaine_chemin_de_montsoreau_à_mirebeau

Atlas de Trudaine (1745 - 1780)

Eléments disparus

La construction originaire était quadrangulaire, entourée d’un fossé, avec un puits central. Elle a été démolie au XVème siècle et les matériaux ont pour partie servi à l’édification des bâtiments existants dont il ne subsiste que le corps de logis principal.

Un document daté de 1545 relatif à une procédure concernant une messe devant être servie en la chapelle de Chandoiseau donne la première description connue des lieux :

 

« Item : Fait entendre que le seigneur de Chandoiseau, jadis, fonda une chapelle dans son logis renclos de fossés et d’eau et fortifié par pont et porte fermant jour et nuit,»

D'autres documents font état :

- d'un Moulin, sans doute le long de la rivière (1689 Bail)

- de vignes et du "vin du Clos de Chandoiseau" (Bail 1726)

Chandoiseau - Charpente

En 2008, à la demande du propriétaire une étude archéalogique a été menée autour du manoir : Le résumé de cette étude est consultable ici :

Rénovation 2005 - 2021

Depuis 2005 le manoir fait l'objet de minutieuses campagnes de restauration.

Peu de dessins ou photographies ont pu aider à ces travaux, mais, l'édifice n'ayant jamais été restauré ou modifié a pu fournir lui même les pistes nécessaires à une restitution aussi précise que que possible.

Ci après une vidéo retrace les différentes étapes de ce chantier  initié en 2005

Gravure Chandoiseau
Gravure Chandoiseau

press to zoom
Chandoiseau_Photo_ancienne_n°_1
Chandoiseau_Photo_ancienne_n°_1

press to zoom
Chandoiseau Avant restauration Facade No
Chandoiseau Avant restauration Facade No

press to zoom
Gravure Chandoiseau
Gravure Chandoiseau

press to zoom
1/7
2016 Chandoiseau Plan du Permis.jpg