Un peu d'Histoire

Dans la seconde moitié du 11ème siècle, sous le règne de Philippe 1er, Jean "Sir de Chant-d'Oiseau" est cité dans un acte de quittance autrefois détenu au château de Lamotte-Chandenier. (Ref . Avis à mes voisins Cultivateurs" par Ch. KARCZEWSKI - Loudun 1839 - Page 39 et Suivantes.)

799px-Chandoiseau_Atlas_de_Trudaine.jpg

Les premiers propriétaires totalement identifiés sont les Odart.

 

Ils étaient issus d’une famille d’ancienne chevalerie originaire du Loudunais.

Une branche de cette famille "Odart de Chandoiseau" résida à Chandoiseau entre le XIIIème et le XVème siècle. Peut être que le personnage dont la présence à Chandoiseau est évoquée ci dessus appartenait à la famille Odart.

Le plus connu d'entre eux fut Jean Odart, (1375-1459), Chambellan du Roi Charles VIII.

Il fut aussi le dernier Odart à Chandoiseau

Sceau_d'Aimery_Odart.jpg

D’après la tradition, Jeanne d’Arc, allant de Chinon à Poitiers, aurait passé une nuit à Champdoyseau, fin février 1429. Sur ce sujet très controversé du passage de Jeanne d'Arc à Chandoiseau : voir le point de vue exprimé sur montjoye.net

En savoir plus sur cet épisode
Caret de Cassini Chandoiseau.jpg

La file unique et héritière de Jean Odart, Isabeau épousa Guillaume de Corguilleray

La famille de Corguilleray ne resta que peu de temps à Chandoiseau (Deuxième moitié du XVème sicle)

Ce fut sans doute à cette époque que fut édifié le logis actuel. On y retrouve en effet les armes des Corguilleray sur le haut de la lucarne du centre coté cour

799px-Chandoiseau_Atlas_de_Trudaine.jpg

Chandoiseau passe alors dans la famille Telligny, dont le dernier représentant : Charles de Telligny (gendre de l'amiral de Coligny) est assassiné lors du massacre de la St Barthélemy (1572)

Certaines sources évoquent après les Telligny une famille Chasteigner mais sans que l'on puisse retrouver les sources de cette assertion

Charles-louis-de-teligny.jpg

Et puis Chandoiseau devint la propriété d'une branche de la famille de Sainte Marthe, dont on retrouve les armes sur l'une des cheminées du manoir.

Se succédèrent à Chandoiseau :

- Jacques de Sainte Marthe

- Louis et François 1er de Sainte Marthe (enfants du précédent)

- Francois II de sainte Marthe (Fils de François 1er de Ste Marthe)

- Enfin Denys de Sainte Marthe (Fils du précédent), lequel décéda sans postérité

538px-Armes_de_la_famille_de_Ste_MARTHE_

Après les Sainte Marthe, Chandoiseau est rattaché au domaine de la Mothe Chandeniers et devient une ferme.

La seigneurerie de Chandoiseau, quant  elle, est rattachée au marquisat de la Mothe Chandeniers.

Les bâtiments sont entretenu, a minima, à raison de leur affectation agricole.

Gravure Chandoiseau.JPG