Gaucher de Sainte-Marthe († 1551)

Gaucher de Sainte Marthe (ou Scévole 1er), écuyer, seigneur de Villedan, de la Rivière, de la Baste en curcai, de Lerné, du Chapeau (près de saumur) et des Nantes en auxis,

Contrairement à la lignée qui le précédait il ne se dirigea pas vers le métier des armes mais étudia la médecine à la faculté de Paris et obtient le titre de docteur

Sa renommée lui attira l’attention du connétable de Bourbon qui le présenta à sa cousine Renée de Bourbon abbesse de Fontevraud, laquelle « après s’être dument informée de ses sens sçavoir, science, expérience et loyauté », l’engagea en 1506 pour elle-même et les religieuses de l’abbaye (Contrat de 300 écus d’or annuel, un logement dans les locaux de l’abbaye avec deux domestiques et Trois Chevaux) (38). A cela s’ajouteront divers dons en particulier une maison à Lerné en 1507 et autres avantages.

Il épouse en 1508 à Tours Marie Marquet (fille de Michel Marquet, seigneur de la Bédouère, secrétaire du roi et receveur général de Tourraine).

Manifestement les fonctions de Gaucher s’étendaient au-delà de la prise en charge médicale de l’abbaye. Il semble avoir prodigué au cours des 45 ans passés à Fontevrault de nombreux conseils, notamment aux abbesses, procédé à des études scientifiques ou littéraires et même publiée en 1499 une tragédie nommée « Saint Laurent »

En 1533 Renée de Bourbon, mourante, remets son abbaye en les mains de sa nièce Louise de Bourbon en présence de deux Témoins : son neveu le duc de Nevers et Gaucher de Sainte Marthe, lequel fut dépéché auprès de François 1er pour l’informé à la fois du décès de l’une et de la prise de fonction de l’autre.

Le roi le reçut avec « beaucoup de distinction » et le nomma médecin ordinaire du Roi, fonction qu’il n’exercera pas puis qu’il retourna céans à Fontevrault.

Marie Marquet lui donnera douze enfants, parmi lesquels :

1° - Louis seigneur de de Neuilly, du Chapeau et de la Rivière, né en 1509.

Il étudia le droit et la philosophie à Poitiers puis vient s’établir à Loudun et eut lui-même onze enfants dont le célèbre Scévole de Sainte Marthe (de son vrai nom Gaucher), seigneur d’estrepied, de Beausse, des humeaux, de la Jailletière, Président et Trésorier de France en la généralité de Poitiers, deux fois maire de cette ville, et que d’aucun appelle « Le Grand Scevole »

 

2° - Charles de Sainte Marthe, seigneur de Lerné, de Grand bois et de Chasserat, Docteur ès droit, professeur de latin et de Grec, poète, protégé de Marguerite de Valois (la reine Margot) qui le nomma lieutenant criminel d’Alençon, Maitre des requêtes de son hôtel, et dont il rédigera l’oraison funèbre, Puis de Françoise d’Alençon qui le nomma procureur général du duché de Beaumont. Il mourut sans postérité en 1666 âgé de 43 ans.

 

3° - Jacques de Saint Marthe, à l’origine de la branche de Chandoiseau de la Famille de Sainte Marthe

Gaucher de Sainte Marthe mourut le 14 Janvier 1551 et fut inhumé comme le sera son fils Jacques dans le chœur de l’abbaye de Fontevrault, devant la grille, au coté d’alienor d’aquitaine et de Richard cœur de lion.

Un chapitre est consacré à Gaucher de Sainte-Marthe dans l'ouvrage de P de Longuemare'', Paris, Picard, 1902.

Un chapitre est consacré à Gaucher de Sainte-Marthe et à ses enfants dans l'ouvrage de Jean François Dreux Du Radier Tome V - Paris 1754

Poitevins, Médecins des Rois - Robert Ducluzeau - Geste Editions 2012 P 331 et suivantes

Père de :

 

Louis de Sainte Marthe seigneur de de Neuilly, du Chapeau et de la Rivière

 

Charles de Sainte-Marthe (1512 † 1555), Protégé de Marguerite de Navarre (1492-1549)|Marguerite de Navarre, hommes de lettres et poète

Et de Jacques de Sainte Marthe, (1517 † 1587) seigneur de Chandoiseau

Grand Père de :

 

Scévole de Sainte-Marthe (1536 † 1623), homme de lettres, poète, théologien,

 

Maire de Poitiers, Trésorier de France,

Ami de Pierre de Ronsard et de Henri V.

 

Le personnage le plus emblématique de la famille de Sainte-Marthe,

Scevole1.jpg

Epoux de :

 

Renée Le Proust (1535-1608),

Fille de Jehan Le Proust de Niriau (1510-1583) médecin, dans le Loudunois.

Cf Acte du 13 Mai 1596 - Déclaration pour la Frêche des Delhommeau à demoiselle Renée Le Proust, dame de la terre et seignererie de Chandoiseau (AD 86 IJ 1002 - Transcription P. Berton)

A noter qu'à cette date Renée Le Proust était Veuve de Jacques de Sainte Marthe

160.jpg

Concernant le Famille LE PROUST, se reporter à l'article qui lui est consacré sur Wikipédia

Père de :

Louis de Sainte-Marthe (1569-1640), seigneur de Chandoiseau, mort sans postérité

François 1er de Sainte-Marthe (1571-1641), seigneur de Chandoiseau

Rabelais - Picrochole et Jacques de Sainte Marthe

 

Une tradition, portée par la famille de Sainte Marthe, en fait de Gaucher de Sainte Marthe (père de Jacques) le modèle qui aurait inspiré à Rabelais le personnage de Picrochole :

Cf. L'influence et la réputation de Rabelais : interprètes, lecteurs et imitateurs, un rabelaisien (Marnix de Sainte-Aldegonde) / L. Sainéan -J. Gamber (Paris)-1930

Cf également "Les places Fortes et châteaux de Grangousier- Rabelais et de Picrochole - Sainte-Marthe dans la guerre Picrocholine" A Desmé de Chavigny - Imprimerie Union Coopérative 10 rue de Metz - Tours.

     Il y est fait référence à Gaucher de Sainte Marthe, conseiller et médecin de l'abbesse de Fontevrault depuis 1506, ancien médecin du connétable de Bourbon, seigneur de Villedan, de la Rivière,du Chapeau, concessionnaire en usufruit seulement d'un petit fief sur Lerné à l'entrée du bourg actuel dit "Le chastel de Lerné" ou les abbesses de Fontevrault firent construire un petit pavillon à deux étages ou habita Gaucher de Ste Marthe, appliqué au grand corps de logis devenu alors inhabitable.

      Il y est aussi fait référence au procès interminable intenté par "la communauté des marchands fréquentant la rivière de Loire et fleuves descendants en icelle" dont Antoine Rabelais (père de François Rabelais), en sa qualité d'avocat, pris la tête contre ledit sieur de Sainte Marthe en raison d'un barrage et d'un moulin que ce dernier avait fait construire sur la Loire, sur son fief du Chapeau (approximativement en face Saumur), qui "obstruaient à peu près complétement le cours du fleuve qui était pourtant d'une grande étendue.

Cf. un autre point de vue sur ce sujet :

Puis au autre visant Charles quint comme modèle de Pucrochole

1588 - Présentation de Louise de Ste Marthe par Dlle Renée Le Proust (sa mère) ès qualité de chapelain de la chapelle de Chandoiseau